Ombre & Plumes – 18 – Campement


D’ombre et de plumes

18

Campement


Thrista para un coup de pied bas de Todd au moment où celui-ci tentait de le surprendre après une feinte sur la gauche. Il se retourna ensuite rapidement et tenta un coup de poing du dos de la main mais Todd avait vu le coup venir et s’était baissé, le blond recula alors de quelques pas, un petit sourire au visage.

« Tu te débrouille plutôt bien je dois dire…, commenta-t-il avec un sourire en se reculant de quelques pas pour se remettre en garde. »

Cela faisait une vingtaine de minutes déjà qu’ils s’échangeaient des coups, chacun tentant de prendre le dessus de l’autre mais n’y parvenant pas.

« C’est ton père qui t’as appris ces techniques ? »

Thrista acquiesça.

« Pas toutes, mais les bases oui, c’est lui, expliqua-t-il, le sourire aux lèvres, en lançant un coup de pied glissé pour faucher le blond, mais ce dernier s’était reculé juste avant.

– Eh bien il a fait du bon boulot ! Aller, assez d’échauffement pour le moment, montre moi ce que tu as dans le ventre !, s’écria-t-il en se mettant en garde, cette fois l’air sérieux.

– Comme tu voudras !, s’exclama Thrista en se mettant en garde à son tour. »

Jusqu’à présent ils n’avaient fait que s’échauffer, échangeant des coups pour se tester d’abord, puis, au fur et à mesure, en devenant plus sérieux et en tentant de prendre le dessus l’un sur l’autre. Ils n’avaient pas encore eu recours à la magie mais le brun savait que Todd voulait voir de quoi il était capable, aussi se concentra-t-il. Ils s’étaient éloignés du campement près des rochers d’une trentaine de mètres pour ne rien abîmer et pour ne pas déranger Hannah qui méditait à présent, assise sur la plus haute pierre, tournée en direction de l’ouest. Thrista se concentra, puisant dans ses réserves de mana et le focalisant dans ses poings, il fixa ensuite son regard sur Todd et remarqua de légères étincelles qui grésillaient tout le long de son corps. Le blond semblait vibrer sur place, un large sourire au visage. De la magie élémentaire, pensa Thrista, et de la foudre en plus… Il n’avait pas croisé énormément d’élémentalistes de la foudre mais du peu qu’il avait pu voir ils étaient en général puissant et rapides, et se faire toucher par un coup pouvait se révéler dévastateur. La magie de la foudre était difficile à maîtriser mais pour ceux qui y parvenaient, ils contrôlaient une puissance avec laquelle il était difficile à rivaliser. Cet entraînement promet d’être sportif !, pensa le brun avec un léger sourire.

« Quand tu veux…, commenta-t-il, sa voix légèrement plus basse que d’habitude du fait de la concentration. »

Il n’eut pas le temps de rajouter quoi que ce soit, le blond s’était élancé en l’air directement vers lui, son poing se dirigeant droit vers son visage. On pouvait à présent voir de petit arcs électriques apparaître et disparaître sur ses bras. Thrista s’écarta pour éviter le coup et se retourna immédiatement, il ne devait pas rester exposé ou bien il ne durerait pas longtemps. Il eut à peine le temps de se remettre en garde que Todd était déjà à sa hauteur. Un échange de coups s’en suivit, Thrista tentait de dévier les différents coups de poings et de coudes que Todd lui envoyait tout en faisant attention de ne pas le laisser prendre le dessus. Les coups que lui envoyait l’ex garde du corps de la princesse étaient plus rapides et plus puissants que quelques minutes plus tôt. Un poing grésilla en passant non loin de l’oreille de Thrista et ce dernier rétorqua avec un coup de paume au niveau du torse, ce qui eu pour effet de faire reculer le blond de quelques pas. Todd se redressa avec un petit rire.

« Dis donc, tu frappe plus fort que tout à l’heure ! Magie de renforcement ?, demanda-t-il.

– Quelque chose comme ça, répliqua le brun avec un petit sourire. »

Il se décala immédiatement sur la droite car Todd avait repris ses appuis et s’était à nouveau élancé vers lui. Le blond loupa son coup et son poing ne fit que frôler le torse de Thrista avant d’aller s’écraser contre un rocher derrière lui. Thrista vit les craquelures s’étendre sur la surface de la pierre lorsque le blond se remit en position.

« Eh bien ! Mieux vaut ne pas me faire toucher par ça !, s’exclama-t-il avec un sifflement admiratif.

– J’ai comme l’impression que tu ne t’inquiètes pas autant que ça…, commenta Todd d’un ton moqueur. J’essaye de me retenir mais ce n’est pas facile, ajouta-t-il avec un sourire.

– Que dirais-tu de faire les chose un peu plus sérieusement alors ?, demanda le brun. »

Todd l’observa un instant avant que son sourire ne s’agrandisse.

« Si tu es sur que c’est ce que tu veux, alors allons y !, s’exclama le blond en se redressant légèrement. »

Il laissa retomber légèrement ses épaules avant de les contracter à nouveau, ses poings brandis devant lui. Il ferma les yeux pendant une fraction de seconde avant de les rouvrir, Thrista sut ce qui allait se passer mais ne pu retenir sa surprise lorsqu’il ressentit la vague d’énergie émaner de son partenaire d’entraînement. Tout le monde pouvait ressentir, à différent degrés, ce que l’on appelait « l’aura » d’un mage lorsque celui-ci utilisait la magie, mais seuls ses pratiquants ou ceux avec une perception suffisamment affûtée pouvaient la voir. Thrista faisait évidemment partie du second groupe et était donc à ce moment témoin de la densité de mana qui se dégageait du blond, il avait presque du mal à croire que quelqu’un puisse dégager une énergie aussi dense. Mais il savait aussi qu’un bon mage savait comment cacher ou amplifier son aura pour impressionner son adversaire. Il avait eu recours à cette technique plusieurs fois pour faire fuir des voleur ou des animaux sauvages et il avait été témoin de cela lors de son combat contre Zani. Il vit des petit éclairs apparaître et disparaître ça et là autour du corps du blond et confirma l’impression de sérieux qui émanait à présent de lui en croisant son regard. Il n’était pas noir mais ne possédait plus la petite étincelle amusée qui le caractérisait d’habitude. Il est vraiment sérieux cette fois-ci, pensa le brun, eh bien ne le décevons pas alors !

Thrista était déjà en garde et son mana coursait dans chacun de ses muscles, aussi n’eut-il pas de mal à puiser un peu plus dans ses réserves pour augmenter sa magie de renforcement. Ce n’était pas une protection à proprement parler, car elle n’empêchait pas qu’il se fasse blesser, mais le renforcement grâce au mana lui permettait de ne pas subir autant les chocs magiques et de limiter les dégâts pris tout en augmentant son potentiel d’attaque. C’était une technique que Thrista affectionnait particulièrement car c’était la première de celles que son père lui avait appris qu’il avait réussi à maîtriser. Il se concentra pour ne laisser aucune ouverture dans son renforcement et reposa son attention sur le blond qui n’avait cessé de fixer depuis le début et hocha la tête pour lui signifier qu’il était prêt. Todd n’attendit pas plus longtemps pour bondir et s’élança vers le brun, son poing droit levé et grésillant bruyamment. Thrista concentra son mana dans son bras gauche et se tourna pour ne faire qu’à moitié face au blond, il attendit que Todd frappe pour dévier son poing droit et tenta un contre de son propre droit mais fut soudain privé d’air alors que son adversaire lui infligeait un lourd coup de genoux au ventre. Le brun fut projeté sur plusieurs mètres avant de se rétablir tant bien que mal. Il n’avait pas subi toute la puissance du coup mais le fait que Todd ait pu l’atteindre aussi facilement le surprit. Il leva le regard vers le blond alors qu’il se relevait et remarqua à nouveau le sourire moqueur sur son visage.

« Surpris ?, le nargua le blond. »

Thrista ne répondit pas mais afficha son plus faux sourire en se remettant en garde. Il se concentra à nouveau sur son adversaire, augmentant l’intensité de son renforcement une seconde fois avant de faire signe à Todd qu’il l’attendait. Le blond baissa sa garde avant de s’approcher lentement, son sourire toujours large. Il ne s’arrêta qu’une fois en face du brun, à peine à un mètre de distance. Ils restèrent un instant à se fixer, la pression de chacun de leur mana faisant vibrer l’air autour d’eux. Soudain Todd bougea. Il frappa tenta de frapper Thrista simultanément des deux poings, le brun eut le temps de voir des éclairs grésiller autour des poings du blond alors qu’il sautait en arrière pour les éviter. Il dut presque immédiatement s’élancer sur la gauche à nouveau alors que l’ex garde du corps frappait la zone ou il se tenait un instant plus tôt, noircissant l’herbe qui y poussait. Au moment ou il s’écartait de la trajectoire électrisée du coup il tenta de riposter en envoyant un coup de pied, mais à son tour il ne toucha que le sol, Todd s’était élancé en l’air et atterrit quelques pas plus loin. Thrista se prépara à envoyer une décharge d’énergie au blond, il concentra le mana dans ses mains et les joignit au moment de relâcher le mana accumulé, mais il ne put mener son sort à bien. Todd avait déjà retrouvé son équilibre et se tenait à présent à genoux, les paumes des mains plaquées au sol et les yeux fermés. Thrista ne comprit ce qui allait se passer qu’au moment ou le blond rouvrit les yeux et leva la tête vers lui, sa bouche formulant silencieusement la fin d’une incantation. Il remarqua alors les marques au sol qui convergeaient toutes vers lui. Le ciel s’assombrit soudain et il n’eut le temps que de lâcher un juron avant de lever ses bras au dessus de lui et de matérialiser une protection.

« Gass noraes ! »

Dès qu’il eu prononcé les deux mots en ancien langage trois dômes d’énergie verte apparurent au dessus de lui, empilés les uns au dessus des autres. A peine avait-il fait ceci que le ciel noir gronda, l’air vibra et un énorme éclair vint le frapper directement, touchant de plein fouet les boucliers d’énergie, faisant voler en éclat le premier. Thrista dut fermer les yeux un instant tant l’intensité de la lumière dégagée était forte, il concentra le reste de sa puissance sur les deux boucliers restant. Lorsqu’il rouvrit les yeux toute trace d’énergie s’était dissipée, ses boucliers s’étaient évanouis dans le ciel de nouveau bleu. Le jeune homme sentit ses jambes faiblir sous lui, malgré les boucliers et son sort de renforcement il avait été touché de plein fouet. Il se maintint tout de même debout et regarda autour de lui, il dut cependant attendre que la poussière soulevée par le choc retombe. Lorsque les derniers grains de terre se dissipèrent et que l’air fut à nouveau clair il aperçut Todd, debout face à lui, un large sourire au visage. Le blond semblait surpris mais exalté à la fois.

« Wow !, s’exclama ce dernier en s’essuyant la sueur qui perlait sur son front. Ça c’était de l’entraînement !, ajouta-t-il en riant légèrement. »

Il s’approcha de Thrista et fixa son regard bleu sur le brun, l’observant un instant de bas en haut pendant quelques instants avant de poser une main sur son épaule.

« Excuse moi si je t’ai surpris, j’espère que je ne t’ai pas blessé au moins… ?, demanda-t-il ensuite.

– Non non, tout va bien, répondit Thrista, le souffle un peu court.

– Tant mieux alors !, s’exclama le blond avant de redevenir légèrement plus sérieux. Encore une fois je suis désolé, je ne peux pas m’empêcher d’en faire trop quand je suis excité et je dois t’avouer que ce petit combat m’a vraiment motivé. Peut-être trop d’ailleurs, Hannah dit toujours que j’en fais des caisses…, avoua-t-il, l’air penaud. »

Thrista rit légèrement en voyant la tête du blond ainsi avant de répondre.

« Non, ne t’inquiète pas, je vais bien. Ça m’a juste surpris, je ne m’attendais pas à me faire avoir comme ça…, avoua le brun.

– D’accord, tant mieux. Eh bien je dois dire que tu m’a donné du fil à retordre toi aussi, c’est rare que je n’arrive pas à toucher mes adversaires plus facilement. Une fois de plus j’ai voulu en faire trop en t’immobilisant, quand je me bat j’ai du mal à me contrôler…, expliqua Todd en se grattant l’arrière de la tête. J’ai beaucoup de mal à ne pas prendre les duels, même pour un entraînement, à coeur…

– Ne t’inquiète pas, je te le répète, je vais bien. Et puis ce n’est pas comme si je ne savais pas me battre. J’ai déjà fais face à pire.

– Ah vraiment ?, demanda Todd avec une pointe d’ironie. Je dois dire que tu ne te débrouille pas trop mal toi même, c’est rare de voir un bouclier aussi rapidement et bien exécuté !, s’exclama-t-il. »

Thrista hoche la tête en remerciement.

« Merci, je dois dire que j’en suis plutôt fier à vrai dire, j’y ai mis du temps et de l’énergie…, répondit-il. Mais ton maniement de la foudre ne laisse pas à désirer non plus, tu me dépasses de loin en terme de puissance ! »

Ce fut au tour de Todd de hocher la tête en signe de remerciement.

« En parlant de ça, quel type de magie utilises-tu ? Je n’arrive pas à bien te cerner, j’ai l’impression que c’est de la sorcellerie, d’après les sorts que je t’ai vu utiliser, mais la façon dont tu te bats me fais penser à de la magie élémentaire… »

Le blond se recula et s’assit sur l’un des rochers à proximité en attendant la réponse de Thrista. Ce dernier hocha légèrement la tête avant de répondre.

« Eh bien disons que c’est un mélange entre les deux, j’utilise le mana à l’état pur pour me battre au lieu de l’utiliser comme canalisateur pour manier les éléments ensuite, expliqua le brun. Au lieu de le canaliser dans un sort ou dans des runes je le matérialise et je m’en sert comme protection et comme arme. »

« D’accord…, répondit Todd, l’air impressionné. Je dois avouer que je n’ai jamais vraiment envisagé cette possibilité pour me battre. Mon affinité avec la magie de la foudre est venue très facilement et je n’ai jamais envisagé une autre façon de faire… Par contre, cela doit te demander beaucoup d’énergie non ?

– Oui, c’est ce que mon père m’a expliqué au tout début. Le mana est une énergie qui s’épuise vite si on ne l’utilise pas à bon escient. La magie élémentaire est beaucoup plus facile de ce point de vue, on ne dépense que très peu de mana pour contrôler un élément, mais à mesure que j’ai appris à contrôler mes techniques j’ai aussi appris à optimiser mon utilisation du mana, continua-t-il. C’est assez dur et fatigant mais je suis assez fier du résultat et confiant dans son potentiel.

– Je ne peux pas parler pour ce type de magie mais ce que je peux te dire c’est que je te fais confiance pour y arriver !, s’exclama Todd avec un sourire. Après tout, malgré son hétéroclisme, chacun à une affinité différente avec la magie… »

Thrista acquiesça simplement avant de s’asseoir à son tour. Il regarda en direction du soleil, ce dernier avait quasiment disparu derrière l’horizon et le ciel avait pris une couleur orangée presque rouge. Le jeune homme avait retrouvé une respiration quasiment normale mais il sentait la fatigue du combat, court mais intense. Il avait utilisé beaucoup d’énergie pour parer le coup de Todd, trop à son goût. Cela le frustrait légèrement mais il laissa un petit sourire courir sur ses lèvres, il avait fait le bon choix en suivant les deux gardes du corps dans leur voyage. Tous les deux paraissaient puissants et il était sûr de pouvoir progresser avec leur aide ! Il tourna la tête en direction de l’amas rocheux et aperçu la silhouette d’Hannah toujours immobile.

« Elle médite souvent ?, demanda-t-il à l’attention de Todd en faisant un signe de tête vers le haut des rochers.

– Au moins une fois par jour oui, elle dit que ça l’aide à rester calme. Elle a, disons… quelques problèmes de tempérament parfois. Ne lui répète pas ce que je te dis hein, mais elle s’énerve assez facilement je dois dire…, commenta le blond avec un petit sourire en coin. C’est dans sa nature après tout…, ajouta-t-il, les sourcils très légèrement froncés.

« Enfin !, reprit-il, son visage se détendant immédiatement. On a bien fait de s’entraîner un peu, je suis content d’avoir pu me dégourdir et d’avoir commencer à voir de quoi tu étais capable. Je pense que c’est une bonne idée de s’arrêter là pour ce soir mais on pourra recommencer demain si ça te dit. »

Thrista acquiesça avec un sourire en répondant favorablement. Ils se levèrent et se dirigèrent vers le petit campement qu’ils avaient établis à l’abri des rochers. Un feu crépitait silencieusement, faisant réchauffer doucement de la viande séchée et des graines de sélaires dans une petite marmite. Todd appela la jeune femme alors qu’il s’asseyait non loin du feu avec Thrista.

« J’ai une faim de loup !, commenta-t-il alors qu’il servait le brun dans une gamelle en bois. Excuse nous pour les couverts rudimentaire mais nous n’avons pas grand chose d’autre à t’offrir…, dit-il en lui tendant son assiette.

– Ne t’inquiète pas, je m’en accommoderai sans problème !, répondit Thrista en prenant l’assiette qui lui était tendue. »

Il goûta et en pu s’empêcher de donner voix à son agréable surprise. La sauce, bien qu’un simple bouillon aromatisé aux épices, était délicieuse et donnait un goût étonnant mais très appétissant à la viande séchée.

« Merci, répondit le blond. Je n’ai pas fais grand chose, mais je suis content que ça te plaise. J’ai mis du temps avant de savoir bien la faire, c’était une idée d’Hannah au départ ce mélange. On ne savait pas quoi manger et on avait presque rien et puis elle a essayé et c’était délicieux. J’ai mis du temps avant d’arriver à faire la même, mais je suis plutôt satisfait du résultat !, s’exclama-t-il sans cacher sa fierté. N’est-ce pas Hannah ? Ajouta-t-il à l’attention de la brune qui venait de les rejoindre. »

Cette dernière le regarda un instant avant d’acquiescer.

« Oui, tu la réussis plutôt bien. Même si elle ne vaut pas l’originale…, répondit-elle avec un petit sourire en coin en s’asseyant, prenant l’assiette que Todd lui tendait.

– C’est ça, vante toi !, répliqua le blond.

– Mais je ne me vante pas, ce n’est pas moi qui l’ai inventée, c’est… »

Le visage de la jeune femme sembla soudain plus fermé alors qu’elle s’était interrompu.

« C’est… ?, demanda Todd avec curiosité, tenant la fourchetée de viande qu’il s’apprêtait à manger à quelques centimètres de sa bouche.

– Marion…, répondit Hannah en avalant sa bouchée de viande. »

Todd répondit par un simple « Oh… » avant de se remettre également à manger, l’air un quelque peu gêné.

Thrista ne releva pas, il comprit que quelque chose de grave devait s’être passé avec la personne dont Hannah parlait, mais il se promit silencieusement d’essayer d’en apprendre plus sur la jeune femme brune à l’avenir. Ils continuèrent à manger ainsi, un silence quelque peu pesant au départ mais qui s’allégea à mesure que Todd conversait avec Thrista de leur plan de voyage à lui et à Hannah et sur les différentes techniques qu’ils pourraient travailler lors de futurs entraînements. Hannah se joignait à eux de temps à autre, apportant son point de vue ou commentant simplement une réflexion de l’un des deux jeunes hommes. Il discutèrent ainsi jusque tard dans la soirée, se rapprochant du feu à mesure que la nuit tombait et sortant des couvertures pour se protéger du froid qui se répandait. Thrista remarqua que la jeune femme brune semblait moins réticente à l’idée qu’il les accompagne mais elle restait toujours très réservée et elle se renfermait assez rapidement lorsqu’on lui posait des questions trop personnelles. Cela contrairement au blond qui lui semblait plutôt à l’aise avec son histoire, même si il montrait bien qu’il n’appréciait pas tous les souvenirs dont il parlait. Thrista apprit ainsi qu’ils s’étaient rencontrés par hasard à l’occasion de la grande foire annuelle de Val Ysire presque trois ans plus tôt. Todd avait aidé la jeune femme à s’extirper d’une situation plutôt délicate où elle se faisait poursuivre par la garde pour avoir volé de la nourriture. Le blond avait malencontreusement réussi à la faire arrêter, et lui avec, en tentant de l’aider à se cacher. Tous les deux s’étaient retrouvés dans une cellule jusqu’au lendemain où Todd avait réussi à convaincre leurs geôliers de leur innocence. Ils ne s’étaient pas entendus du tout au départ, Hannah lui en voulant beaucoup pour l’avoir faite arrêter, mais ils avaient fini par faire équipe et s’étaient révélés être très efficace pour effectuer de petit boulots et gagner un peu d’argent. Ils avaient ensuite commencé à voyager dans tout le continent et étaient petit à petit devenus des amis très proches.

Ce n’est que lorsque les étoiles, brillant intensément dans le ciel nocturne, ne furent plus que les seules sources de lumière dans le ciel qu’ils se décidèrent enfin à dormir. Ils s’installèrent entre les rochers, non loin du feu dont les braises rougeoyaient encore, à l’abri du vent et d’une pluie éventuelle. Todd n’avait pas vu l’utilité de monter la tente car il faisait toujours relativement bon et sec, comme cela ne semblait pas déranger Hannah et que Thrista en avait l’habitude, ils acceptèrent donc de dormir à la belle étoile. Thrista se plaça un peu en retrait et après avoir souhaité une bonne nuit au duo de voyageurs il s’allongea, les bras croisés derrière la tête et resta un moment à fixer le ciel et les milliers de petit points lumineux qui le parsemaient. Il laissa ses pensées vagabonder, se remémorant le jour où il était parti de chez lui, ses premiers entraînements, l’incident étrange au palais d’Eneleïa et la réaction d’Hannah brune dans la soirée. Il ne pouvait s’empêcher de se dire qu’il avait dû arriver quelque chose de semblable à la jeune femme car il avait déjà vu cette expression auparavant sur son propre visage, lorsqu’il fixait son reflet sur les berges du lac non loin de chez lui dans ses moments de mélancolie. Il sombra peu à peu, se laissant aller au doux son du vent sur les pierres, avant de s’endormir profondément, son pendentif luisant d’un faible éclat blanc et vert sous ses vêtements. D’autres images allaient venir cette nuit là, il le savait. C’est pourquoi il avait d’autant plus besoin du collier. Qui sait, peut-être cette nuit lui apporteraient-elles enfin des réponses ?


Chapitre précédent *-* Sommaire *-* Chapitre Suivant

Advertisements

One thought on “Ombre & Plumes – 18 – Campement

  1. Pingback: Ombre & Plumes – 17 – Raisons | Tales of Ore

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s