Ma vie

.

Ma vie est un joli poème et je ne peux l’apprécier

Car je ne suis que le même et nous sommes liés,

“Mais…” me dit la dame Chance au sourire émacié

Sous le bel air dansant des feuilles peu pliées.

Et si à défaut d’en être l’écrivain

Je serais bien lecteur de ce morceau batard,

Voyez tous mes sursauts et mes cris vains;

Me voilà défecteur car je le lis trop tard.

.


D’opale, reflet amer.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.