La temporalité

La raison pour laquelle j’ajoute cette page est très simple : la temporalité, c’est à dire le passage du temps dans le monde d’Eire, est calculé légèrement différement par rapport aux notre et il peut être assez difficile de comprendre son fonctionnement exacte à partir du peu d’information présent dans le texte. Voici donc de quoi vous aider.


Les journées

La temporalité du monde d’Eire est un peu différente de la nôtre puisque les journées durent vingt-huit heures et non pas vingt quatre. Le calcul du temps est cependant identique, la division de la journée en segment de soixante minutes (qui à donc donné vingt-huit divisions) fut acceptée par les premiers hommes sages car divisible plus facilement par beaucoup plus de nombres et donc reconnu comme plus simple pour sa mesure.

La seconde différence est que la journée est également divisée en quatre parties de sept heures : Primaire, Secondaire, Tertiaire et (ô originalité) Quaternaire. De plus chaque heure de chaque partie de la journée est appelée septime, la première heure de la journée selon ce découpage est donc la première septime de primaire. La 18ème heure est donc appelée de la même façon “quatrième septime de tertiaire”.

Mais souvent, ces noms étant trop longs à prononcer elles sont aussi appelées Prime, Bis, Terte, Quarte, Quinte, Sixte et Sept (où l’on prononce le “p”) de Primaire, Secondaire, Tertiaire ou Quaternaire. Ceci s’applique à toutes les heures sauf à la quatorzième heure, correspondant à nôtre midi, et la vingt-huitième, correspondant à nôtre minuit, pour lesquelles on ne dit pas sept de secondaire mais maxima ou sept de quaternaire mais minima.

Les années, les mois et les semaines

Une année est bien divisée en plusieurs mois, mais ils sont au nombre de huit, chacun composés de quarante jours, ce qui donne trois cent vingt jours dans un an.

Chaque mois est lui même en trois partie, la première qui correspond à le première moitié du mois dure seize jours, elle est divisée en deux, le premier jour de chaque mois et les quinze jours suivants. Les deuxièmes et troisièmes parties du mois sont chacune composées de douze jours ce qui fait vingt-quatre à elles deux. On arrive donc bien au compte de quarante jour par mois. Ce découpage est adopté pour des raisons administratives qui vous seront expliquées plus tard.

Pour les semaines, elles, pas grand chose ne varie, elles se composent de huit jours au lieu de sept, à part celà rien de bien différent. (Allez savoir pourquoi…)

Advertisements