Instant – IV

.

Dans une pièce vide

Sans fenêtre ni cloison

Depuis longtemps réside

Le prisonnier de foison,

Si ce n’est dans l’espace

C’est tout au moins du temps

Que son coeur se déplace

A mesure qu’il attend.

.

Advertisements