Maël

M, A, E-tréma, L. Quatre sons qui, croyez-le ou non, semblent me définir sympathiquement bien ces derniers temps.

M

J’aime beaucoup de choses, souvent. J’aime plus que je n’aime point; non par boniment mais par sincérité je peux dire que j’aime facilement, et que l’inverse ne me vient aussi naturellement.

A

Ou plutôt “AH !”, cette expression de surprise me caractérise. J’aime à l’utiliser, que ce soit nécessaire ou non, elle me parle, me plait, et m’amuse beaucoup.

E

Marque de l’hésitation, de la réflexion, du doute. Tout ce qui me semble m’accaparer beaucoup trop au lieu d’actes et de paroles.

Tréma.

Pour intensifier le E, le mettant en exergue, n’est là que pour perturber, embêter, signe du petit gamin farceur et jovial que j’aime à être.

L

Celle-là je la garde pour moi, cette lettre qui m’occupe et me taraude, qui m’inspire et me fascine. Serait-elle à moi que je ne la posséderais pas.

L s’amplifie du M, du A et du E-tréma autant qu’elle les amplifie.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.