Hiboux Blanc

.

Depuis que je suis né du ventre de ma mère,

Jamais je n’ai pu faire ou vouloir autrement

Que de suivre les pas de mon illustre frère,

Sans même protester, toujours docilement.

Pourtant je ne rêve que d’avoir une marge,

D’avoir à ce crayon l’équivalente gomme,

De ne pas devenir de l’arbre simple pomme,

De ne plus être enfant prisonnier de ses langes.

.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s