À toi.

.

J’ai toutes les merveilles du monde à mes pieds

Et sa magnificence s’étend sous mes yeux,

En cette froide nuit je me permet d’épier

L’univers qui m’entoure et tous ses oublieux.

Vagabondant les rues sous le vent froid du soir

A la mélodie d’une exaltante chanson

Je me laisse noyer dans ces couleurs et sons,

Pourtant en ce tableau rien ne semble me seoir,

Vivant et enchanteur, dont on peut célébrer

L’incroyable beauté; rien ne me fait vibrer.

Non pas que j’en sois las ou même qu’il m’écœure

Mais, plutôt que de l’admirer, je pense à toi,

– Éclipsant toute étoile qui là-haut chatoie –

Car c’est ta silhouette qui a pris mon cœur.

.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s