Fourchettum Vitae

.

Que ça n’aille ni dans le cœur,
Que ça n’aille ni dans la tête
Et que la vie vous fasse peur,
Violente comme la tempête,

Qu’elle vous prenne au dépourvu
Ou se répète à l’infini,
Lassante, éternel déjà-vu
Qui toujours trop tôt se finit,

Gardez tout de même à l’esprit
Quand cette espiègle et vieille dame
Vous joue un tour, vous offre un drame,
« Qui croyait prendre, tel est prit ! ».

Ah ! La vie est une fourchette
Où quatre chemins j’entrevois,
Il vous faut choisir votre voie,
Être maître de vos conquêtes,

Car si vers demain depuis hier
Vous souhaitez un jour transiter,
Ni en couteau ni en cuillère
Ne trouverez utilité.

La vie est donc une fourchette –
Cela est sûr et va de soi –
Dans laquelle chacun perçoit
Le reflet de ce qu’il souhaite.

.


Petit défi datant d’un moment lancé par une camarade, sur le sujet “la vie est une fourchette“, relevé haut la main. De mon point de vue en tout cas.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.