Créatures de mes rêves

 

.

Je ne sais qui tu es, je ne sais d’où tu viens,

Mais au petit matin ton parfum me revient,

Nous ne nous rencontrâmes en cette unique nuit

Que quelques heures brèves mais vides d’ennui;

Tes cheveux courts et noirs ou bien blonds et bouclés,

Ta douce peau d’ébène au cent reflets d’albâtre

Et tes yeux couleurs ambre aux reflets bleu azur,

En une concoction goût doux-amer bâclé

Se mélangent et se lient sans jamais se combattre

Restant, au fil de mes rêves, dans l’embrasure

Du monde des songes et celui des mortels

Sans le seuil sacré ne jamais oser franchir

A vous donc mes amours, sacrifiées sur l’autel

De mon imaginaire, je dédie ces vers

Afin de vous libérer, de vous affranchir,

De mon esprit étroit – le ciel vous est ouvert !

 

.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s