Gravitas

.

Au milieu de la grande ronde

De toutes ces belles étoiles

Qui illuminent pour le monde

La piste en dansant sous la toile

Se tient l’enfant au cœur d’oiseau,

Elle regarde et s’émerveille

– Mille couleurs virevoltantes –

Entre les rires et les pleurs,

Entre les joies et les douleurs

Que joue la vie sous la grand tente.

C’est son sourire, lorsqu’il s’éveille,

Qui chez le jeune damoiseau,

Admirant depuis la pénombre

D’un regard tendre et presque heureux

La silhouette dont brille l’ombre,

Empli de chaleur un cœur creux.

Il ne peut que poser les yeux

Sur la créature des cieux

Sans jamais ne prononcer mot;

Seul en ses rêves : “Te amo…”

.


D’un regard tendre et amoureux…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s