J’entends le chant des tempêtes

.

J’entends le chant des tempêtes

Les sirènes de mes peurs

Qui résonnent dans ma tête

Et qui noircissent mon coeur

Toujours, encore, répètent

Dans une antique torpeur,

Ces mortifères esthètes

Qui nourissent ma rancoeur.

*

Et au loin à l’horizon

Où fusionnent les éthers,

Au delà de la raison

Dans ces landes de mystères,

J’entends le chant des tempêtes

Où vent, ciel, mer et soleil

Entonnent – antique quartet –

Des mélodies sans pareil

Emplissant mon coeur, ma tête.

.


Poèmes originaires d’un petit défi poétique avec pour base : “J’entends le chant des tempêtes”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s