Alice

.

Le lapin blanc d’Alice

Je suis sans hésiter

Cédant à ses caprices

De pure vanité

Car ici bas mon coeur

Ma vie tout à rebours

Battant l’aude au vainqueur

Aussi fort qu’un tambour,

D’un sourire félin

Traître dans sa beauté,

De l’autre se fait l’un

Maître du chapeau-thé.

.


La suite des prénoms, acte second.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s