Je te suis tu me fuis

.

Je te suis, tu me fuis,

Je te fuis, tu me suis,

J’essuie les traces de suie

J’effleure traces de pluie

Qui coulent sur nos joues

Et j’en oublie les larmes

Qui roucoulent avec charme

Chez chacun même les fous,

Je pleure face à qui je suis,

Et sous cette douce nuit

Qui -nuage au mille feux- luie

Tu es celle et moi celui,

On rigole et puis on joue

Sous ces belles robes parmes

Dont le soir se pare et s’arme

Tant que le monde est à nous.

.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s